MiamiArt en résidence

Art en résidence

L’hôtel Mandarin Oriental, Miami s’est imposé comme un emblème de Brickell Key et un défenseur des arts dans les endroits les plus inattendus. Des scaphandriers de Rainer accrochés aux plafonds qui illuminent le hall en soirée aux peintures texturées de Flavio exposées dans tout l’hôtel, notre programme Art en résidence illustre notre engagement envers la promotion des œuvres d’art de talents aussi bien locaux qu’internationaux qui offrent aux clients une expérience sublimée, grâce à la création d’une atmosphère locale et exaltante.  

À propos des artistes

880A7AA3-D4C7-4F11-B841-5BA3946C4135

Art en résidence : Sculptures (4) – Divers

Calendrier : Actuellement exposées

Emplacement : Hall d’entrée

À propos de l’artiste : Rainer Lagemann, né à Düsseldorf, en Allemagne, en 1959, a débuté sa carrière dans la région de la baie de San Francisco en tant que soudeur. Ce poste lui a permis d’apprendre à laisser son art s’exprimer à travers la matière. Avec un diplôme d’architecture de FH Detmold en poche, Rainer Lagemann puisa son inspiration dans ses divers et multiples voyages. Pendant cette période, Rainer Lagemann se découvre une passion pour la représentation du corps humain à travers l’art de la sculpture. Il réside actuellement dans la région de Coconut Grove.

Pour toute demande d’informations : Veuillez contacter Rainer Lagemann par e-mail à l’adresse rainerlagemann@me.com ou par téléphone au +1 (510) 384 2595.

Art en résidence : Huile et texture sur tableau/toile – Spread Your Wings, A hot day, A kind of magic, Made in heaven, Play the game, Don’t stop me now

Calendrier : Actuellement exposées

Emplacement : La Mar by Gastón Acurio, Espace de réunion

À propos de l’artiste : Flavio Galván est un artiste indépendant qui suit la voie de l’art depuis plus de 28 ans, en se nourrissant des expériences vécues lors de ses voyages, découlant de ses relations diverses et intenses, notamment des difficultés liées à la vie de famille, des études universitaires et des ateliers dirigés par d’autres personnes. Au cours de ses années de travail en Argentine, son pays d’origine, il a exposé ses œuvres dans des musées et des galeries, avant d’ouvrir la « Galvan Art Gallery ». Il y a présenté et vendu son art jusqu’à ce qu’il immigre aux États-Unis où il vit actuellement.

Flavio Galvan s’immerge dans un monde de formes et de matières. À l’aide de gestes précis, il exprime une puissante palette de couleurs et les multiples facettes de sa riche vie intime. Chaque œuvre est un voyage à travers l’espace ; vous serez transporté par son énergie et aurez l’impression de surfer au milieu d’une mer démontée. Il contrôle les obstacles et les accidents et les transforme en une délicieuse symphonie visuelle colorée.

Pour toute demande d’informations : Veuillez contacter le directeur général de l’hôtel, Robert Lowe par e-mail à l’adresse rlowe@mohg.com.

Art en résidence : Peintures sur toile – Crashing Waves, Mermaid Song, Soulful Sea

Calendrier : Juin – juillet 2019

Emplacement : En face du MO Bar + Lounge

À propos de l’artiste : Christopher Florentino, plus connu sous son nom de scène Flore, est un artiste américain d’art contemporain né à Brooklyn, New York. Son travail est éclectique, allant d’œuvres d’art contemporain à la décoration d’intérieur inspirée des années 1950. Après avoir exposé ses œuvres aux quatre coins du monde, Flore a commencé l’année 2018 avec son premier spectacle solo à Los Angeles, intitulé « A Perpetual Compulsive Repetition of Words ». À travers cette exposition, Flore a proposé aux collectionneurs un voyage voyeuriste dans sa tête, au fil de l’année écoulée. En choisissant volontairement des mots laissant la porte ouverte à différentes interprétations, Flore crée un environnement permettant aux spectateurs de développer leurs propres histoires tout en évoquant des moments d’introspections émouvants.

« Something Modern » est l’œuvre la plus récente de l’artiste Flore qui s’inspire à la fois de son amour pour le design moderne des années 50 et d’une déconstruction de sa série de cubisme urbain. La série exprime une pensée pure à travers les traits, la couleur et la texture, par opposition aux mots, aux visages et à la structure de la série urbaine. Il s’agit là d’une liberté qui est fortement influencée par De Kooning, Cy Twombly et Jean-Michel Basquiat.

Pour toute demande d’informations : Veuillez contacter Lisha McArdle par e-mail à l’adresse info@artangels.net ou par téléphone au +1 (786) 753 8088.

Art en résidence : Acryliques stratifiées sur toile – We Are Not Registered, Jump in The Line

Calendrier : De juillet à novembre 2019

Emplacement : En face du MO Bar + Lounge

À propos de l’artiste : Né en 1971 à San Bernardino, en Californie, Craig a grandi dans la région d’Atlanta. À l’instar de nombreux jeunes artistes, son instinct artistique s’est révélé par des dessins au crayon sur les murs de la maison familiale. À l’âge de 7 ans, son talent pour interpréter les détails visuels était déjà indéniable. Après avoir excellé dans un cours d’initiation au dessin à l’école, Craig a continué à mûrir techniquement et conceptuellement grâce à ses études appliquées et à la poursuite d’une éducation artistique formelle.

Il est notamment reconnu pour sa série Populus, qui s’inspire d’une masse d’invités à un mariage qui semblait former un œil depuis un balcon surplombant Orange Beach, en Alabama. Craig explique que « l’inspiration commence par un "Et si…" lorsque je me mets à envisager des images, des surfaces, des effets, des résultats alternatifs, etc. Elle naît d’un rapprochement entre le passé et le présent. Comme un éclair ».

Pour toute demande d’informations : Veuillez contacter Lisha McArdle par e-mail à l’adresse info@artangels.net ou par téléphone au +1 (786) 753 8088.

Art en résidence : Acrylique sur un panneau en bois (2) – ColorScape Series – Red, Gold

Calendrier : De juillet à novembre 2019

Emplacement : En face du MO Bar + Lounge

À propos de l’artiste : Né à Sydney, en Australie, Bernard Dunaux a emménagé aux États-Unis en 1981 après avoir achevé ses études d’art à Paris, en France. La palette incontestablement contemporaine des œuvres de Bernard Dunaux leur a valu d’être exposées dans plusieurs galeries américaines au fil des ans et d’être collectionnées dans le monde entier.

« Je suis en quête constante de nouvelles formes d’expression visuelle. Mon processus créatif émane de ce que je considère comme un non-moment ; lorsque les pensées constantes cessent pour se transformer en mouvements et lignes, peintures et toiles. Mon chemin passe par l’inconscience du geste. L’objet n’est qu’un point de départ, chaque trait de peinture prenant le dessus et dictant mon avancée. Chaque peinture aspire à livrer un aperçu de la « pensée visuelle », avant que la pensée ne devienne émoi instinctif ». -BD

Pour toute demande d’informations : Veuillez contacter Lisha McArdle par e-mail à l’adresse info@artangels.net ou par téléphone au +1 (786) 753 8088.

Art en résidence : Berlingeri

Calendrier : De juin 2019 à juin 2020

Emplacement : mur de l’espace réunion du 5e étage

À propos de l’artiste : Berlingeri a commencé à peindre très jeune et à l’âge de 20 ans, en 1968, il embarque pour un tour d’Europe, afin de s’immerger dans les arts et la culture des pays voisins. À son retour en Italie, il travaille à Rome comme costumier et scénographe pour le théâtre et la télévision, ce qui aura plus tard une influence sur son art. Sa carrière décolle dans le milieu des années 1970, lors de sa première exposition solo à la galerie AxA de Florence, en 1975. En 1978, il organise sa première exposition solo à Rome, à la galerie Soligo. Il passe la décennie suivante à travailler sans relâche et en 1986, Berlingeri se fait une place à la sixième Quadriennale de Rome.

Après avoir rencontré l’éminent critique et théoricien d’art italien Tommaso Trini à la fin des années 1980, Cesare Berlingeri commence à tenter de nouvelles choses sur ses toiles. En 1990, Berlingeri présente ses peintures pliées pour la première fois. Les œuvres voyagent à travers l’Italie dans le cadre d’expositions telles que la galerie La Polena à Gênes, Studio Soligo à Rome et de nombreuses expositions de la Fondation Mudima de Milan et aux Pays-Bas. Fort de nombreuses expositions solo en Italie dans les années 2000, Berlingeri connaît un succès international en Europe, en Asie et dans les Amériques. Aujourd’hui, Cesare Berlingeri vit et travaille à Taurianova.

Pour toute demande d’informations : Veuillez contacter Ella Schwartz par e-mail à l’adresse ella@valliartgallery.com

Art en résidence : Berlingeri

Calendrier : De juin 2019 à juin 2020

Emplacement : Espace mural à côté de la réception et du bureau des relations clients

À propos de l’artiste : Giuseppe Amadio (né en 1944) est un peintre originaire de Todi, en Italie. Il est connu pour ses peintures sculpturales monochromes dans lesquelles des surfaces d’une seule et même couleur sont pliées, étirées, arrondies, etc. pour un effet spectaculaire.

Après avoir étudié l’art, Giuseppe Amadio s’est inscrit à des cours de design et de graphisme publicitaire, pour superviser l’affichage au niveau industriel. En parallèle de son activité de peintre, il était également architecte d’intérieur. Il a travaillé sans relâche pendant plus de vingt ans comme technicien d’études pour le studio du défunt artiste Piero Dorazio.

Son travail tire son inspiration des toiles aux formes insolites d’Agostino Bonalumi ; son expérience dans le milieu du design industriel et le modernisme italien d’après-guerre influencent également ses œuvres.

Le travail de Giuseppe Amadio a été exposé dans le monde entier, dans des institutions telles que Wook + Lattuada à Milan, en Italie et il a rencontré un fort succès.

Pour toute demande d’informations : Veuillez contacter Ella Schwartz par e-mail à l’adresse ella@valliartgallery.com.

Art en résidence : Motifs de Nail art

Calendrier : Décembre 2019 (inspirés de l’exposition BLISS de la New York Academy of Art)

Emplacement : Le Spa

À propos de l’artiste : « Mon Nail art est le prolongement de ma vision de la beauté dans la vie. Je m’intéresse à la création d’une vision claire de l’énergie positive, c’est pourquoi j’adore utiliser des pierres dans mes créations. La vie est un concept abstrait et j’aime refléter ces images dans mon monde du Nail art. Vivre l’amour avec foi »

Pour toute demande d’informations : Veuillez contacter le Spa au +1 (305) 913 8332.

Art en résidence : Impression pigmentaire d’archives

Calendrier : De janvier à décembre 2020

Emplacement : En face du MO Bar + Lounge

À propos de l’artiste : Markus Klinko est un réalisateur et photographe de mode et de célébrités à la renommée internationale, qui a été récompensé pour son œuvre et qui a travaillé avec un grand nombre des plus grandes stars du cinéma, de la musique et de la mode d’aujourd’hui.

Klinko a photographié des célébrités telles que Beyoncé, Lady Gaga, David Bowie, Jennifer Lopez, Britney Spears, Mary J. Blige, Mariah Carey, Kanye West, Anne Hathaway, Kate Winslet, Will Smith, Eva Mendes, Kim Kardashian, Naomi Campbell et Iman. Dans le domaine de la presse, ses clients comprennent les magazines Vogue, GQ, Vanity Fair, Harper's Bazaar et Interview. Des marques telles que Lancôme, L'Oréal Paris, Nike, Hugo Boss, Anna Sui, Pepsi, Skyy Vodka et Remy Martin ont fait appel à Klinko pour créer leurs campagnes publicitaires. Sa campagne pour Keep A Child Alive a permis de récolter plus d’un million de dollars pour les enfants atteints du SIDA en seulement 3 jours.

Klinko, qui est d’origine française, italienne, juive et hongroise, est né en Suisse et a consacré sa jeunesse à se former pour devenir un harpiste soliste. Il a étudié au Conservatoire national supérieur de musique à Paris. Par la suite, Klinko a signé un contrat d’enregistrement exclusif avec EMI Classics ainsi qu’un contrat de management avec Columbia Artists Management. Il a reçu le Grand prix du disque pour son enregistrement de musique française à la harpe avec des membres de l’orchestre de l’opéra Bastille de Paris. Klinko a donné des récitals et joué avec des orchestres symphoniques en tant que soliste dans le monde entier. Il a également régulièrement fait l’objet de publications dans des magazines tels que Vogue Italia, Vanity Fair, GQ, le New York Times, Madame Figaro, Stereo Review et Ongaku no Tomo.

Après une blessure à la main, Klinko décide de devenir photographe de mode : il met donc un terme à sa carrière internationale de concertiste et arrête d’enregistrer des disques. Au cours de cette période, il rencontre Indrani, qui deviendra plus tard une collaboratrice régulière en tant qu’artiste de post-production numérique et éditrice photo de son studio.

Isabella Blow a découvert le travail de Klinko alors qu’elle travaillait au London Sunday Times et a commandé des couvertures au photographe plein d’avenir. À la même période, Ingrid Sischy du magazine Interview engage Klinko pour différentes prises de vue. Iman et David Bowie font également appel à lui, offrant au photographe à l’avenir prometteur l’opportunité de les photographier pour leurs couvertures de livre (I am Iman) et d’album (Heathen) respectives.

Il crée ensuite certaines des couvertures d’album les plus emblématiques de son époque, notamment Dangerously in Love de Beyoncé et The Emancipation of Mimi de Mariah Carey.

Un grand nombre des photos de célébrités les plus connues de Klinko sont regroupées dans son livre ICONS (Perseus). Le Lincoln Center à New York a organisé une exposition présentant de nombreux tirages des photos du livre et depuis, les galeries et les musées du monde entier ont exposé son œuvre.

Klinko a également fait des apparitions dans les émissions E! News, Access Hollywood, Fashion Television, CNN's Showbiz Tonight et Larry King Live, et a été le sujet de l’émission de télé-réalité Double Exposure diffusée sur la chaîne Bravo.

Pour toute demande d’informations : Veuillez contacter Lisha McArdle par e-mail à l’adresse info@artangels.net ou par téléphone au +1 (786) 753 8088.

Art en résidence : Impression d’œuvre encadrée sur papier Hahnemüle

Calendrier : De janvier à décembre 2020

Emplacement : En face du MO Bar + Lounge

À propos de l’artiste : Guillaume Arnoud est né et vit à Nice en France, et a passé son enfance en Afrique du Sud. De retour en France à l’âge de 10 ans, il a continué à voyager autour du globe et a visité plus de 70 pays.

Les œuvres exposées sont extraites de son dernier livre, Moments. Il dit à propos de ses sujets que ceux-ci « viennent d’eux-mêmes… le cadrage aussi. Le récit suit. Je ne me pose pas de questions ; c’est l’image qui s’exprime. Je vois l’image comme un poème, une harmonie naturelle, une évidence…

En ce sens, elle doit refléter la réalité de la scène tout en offrant à celui qui regarde la possibilité de prendre du recul et de commencer à s’approprier l’image, à l’imaginer telle qu’elle est ou autrement, ailleurs, avant ou après, en y accordant de l’intérêt ou non, avec un sourire, une larme, une émotion ou rien, sa propre mise en scène. Ce moment n’appartient plus au photographe, ce moment volé lui est dérobé et c’est paradoxalement ce qu’il souhaitait…

Il ne reste alors que l’esthétique, l’équilibre, l’image dans son sens le plus pur. C’est pour moi ce qui prévaut en dernier lieu sur l’histoire et le sujet…

Cela doit expliquer pourquoi je préfère les images en noir et blanc, avec toute sa palette de nuances. La couleur doit intervenir seulement si celle-ci est absolument nécessaire à l’esthétique. La photographie doit être belle, sinon elle est inutile. »

Les photographies et peintures d’Arnoud, qui est à la fois un voyageur, un entrepreneur, un décorateur d’intérieur, un photographe et un artiste, sont désormais collectionnées dans le monde entier.

Pour toute demande d’informations : Veuillez contacter Lisha McArdle par e-mail à l’adresse info@artangels.net ou par téléphone au +1 (786) 753 8088.

Art en résidence : Acrylique sur toile, œuvres encadrées, 198 x 147 cm, The Four Queens

Calendrier : De décembre 2020 à avril 2021

Emplacement : En face du MO Bar + Lounge

À propos de l’artiste : Le duo hollandais Skye Brothers, qui compare ses peintures à de la poésie, présente à travers sa nouvelle série Monochromes des couleurs audacieuses, des textures riches et des réflexions sur l’émerveillement éclairé. « Les quatre tableaux Queens rendent hommage aux reines qui peuplent le monde. Ils sont une célébration de leur puissance (Spades), de leur amour (Hearts), de leur lumière (Diamonds) et de leur mystère (Clubs). »

« Lorsque nous avons peint notre premier tableau monochrome, le calme nous a soudain envahis. C’était comme si, évoluant crescendo, notre vie entière avait attendu ce moment et n’avait jusqu’alors cessé de chercher, dans une quête fébrile de vérité. Et voilà qu’apparaissait la peinture parfaite : le Saint Graal. Lorsque vous faites fi de tout ce qui est inutile, que vous vous débarrassez de tout ce qui n’est pas réel, alors il ne vous reste que la vérité. Vous découvrez ce qui était là depuis le début : la divinité, cachée à la vue de tous. »

Pour toute demande d’informations : Veuillez contacter Lisha McArdle par e-mail à l’adresse info@artangels.net ou par téléphone au +1 (786) 753 8088.

Art en résidence : Peinture aérosol, fresque [durable]

Calendrier : Actuellement exposée

Emplacement : Toit-terrasse (qui accueille également nos ruches)

À propos de l’artiste : Chan Sheperd a grandi en Floride et a eu la chance de pouvoir approcher la faune et la flore sauvage de notre État au plus près et pour son plus grand plaisir, en pratiquant le surf et le deltaplane, en grimpant aux banians et en campant à proximité des sources de Floride. Sa fascination pour les paysages côtiers, le ciel changeant et la faune tropicale de cette région se retrouve dans ses œuvres. Shepard rend également hommage à son héritage caribéen, à l’environnement local, ainsi qu’à la faune et à la flore qui l’entourent en utilisant l’arc-en-ciel de couleurs vives présentes dans tout Miami. On peut trouver les peintures murales de Sheperd dans tout le sud de la Floride, notamment à Miami-Wynwood, West Palm Beach et Fort Lauderdale, y compris à l’aéroport de Fort Lauderdale-Hollywood. Soucieux de l’environnement, il intègre son mode de vie durable et respectueux de la nature dans ses œuvres, en utilisant des bombes de peinture recyclables ainsi que de la peinture au sucre qui lui permettent d’obtenir des résultats de la plus haute qualité en ayant un impact minimal sur la planète.

Pour toute demande d’informations : Pour contacter Chan Sheperd, envoyez-lui un e-mail via son site chanimalart.com.

Art en résidence : Diptych Butterfly III, Silver on White
183 x 117 cm pour chaque aile, acrylique sur sérigraphie faite à la main avec poussière de diamant sur toile

Calendrier : D’avril à décembre 2021

Emplacement : En face du MO Bar + Lounge

À propos de l’artiste : Depuis une vingtaine d’années, Rubem Robierb explore la poésie, la photographie, la peinture et la sculpture afin de créer des œuvres saisissantes et visuellement convaincantes, dont le symbolisme fort et le message sous-jacent ont pour vocation de susciter auprès du public une réponse émotionnelle voire de « sensibiliser les nerfs » de notre société moderne. C’est par la poésie suivie de près par la photographie que cet artiste ayant grandi à Maranhão, au Brésil, commence à exprimer ses talents artistiques. Comme dans la poésie, dont la lecture d’un poème révèle des couches de sens et de symbolisme, Robierb découvre qu’il peut créer des images photographiques susceptibles de véhiculer un sens plus profond. En 2008, il part vivre à Miami et c’est dans l’axe des galeries d’art internationales et locales, associées aux fresques de street art et de graffitis, qu’il se lance dans ce qu’il décrit comme son troisième mode d’expression artistique : la peinture.

Vous trouverez davantage d’informations sur l’artiste ici.

À propos de la série : Les prouesses visuelles de la série Bullet Fly Effect de Rubem Robierb ont assuré sa place sur la scène artistique moderne actuelle. Dans une analogie frappante avec la vie, la mort et la transformation, il associe la beauté et l’innocence délicate d’un papillon à une balle pour créer une métaphore puissante de la violence dans notre monde. Dans le même temps, Bullet Fly fait allusion à la théorie du chaos et à « l’effet papillon », selon lequel le battement d’ailes d’un papillon à New York peut provoquer un tsunami au Japon en raison d’une interconnexion universelle à un niveau subatomique.

Robierb a développé sa série Butter Fly Effect sur plusieurs années, ajoutant encore plus de texture à cette figure fortement visuelle et symbolique. Il a revisité ce même sujet à l’aide d’une myriade d’expressions artistiques, notamment la photographie, la peinture acrylique, la technique de la poussière de diamant, les graffitis sur les bâtiments et la sculpture.

Pour toute demande d’informations : Pour en savoir plus, veuillez contacter Art Angels par e-mail à l’adresse suivante : info@artangels.net.

Art en résidence : Portraits sérigraphiés en émail et poussière de diamant d’Audrey Hepburn, Marilyn Monroe, Elizabeth Taylor et Brigitte Bardot. Œuvres présentées à l’origine lors de l’exposition « Femme Fatale » de Young à la galerie Art Angels de Los Angeles.

Calendrier : Actuellement exposée

Emplacement : En face du MO Bar + Lounge

À propos de l’artiste : Ces œuvres d’art acryliques uniques, sérigraphiées à la main, et représentant des portraits de femmes emblématiques, glamour et puissantes, sont le travail du célèbre artiste Pop britannique Russell Young. À l’origine présentée lors de son exposition à L.A. baptisée « Femme Fatale », cette sélection a rejoint l’hôtel Mandarin Oriental, Miami grâce au partenariat avec la galerie Art Angels. Les œuvres de Russell Young ont été vendues dans les plus grandes maisons de vente aux enchères du monde, notamment Sotheby’s, Christie’s et Phillips.

Cette série rend hommage à un groupe d’artistes féminines emblématiques, chacune d’entre elles ayant eu une influence significative sur l’artiste tout au long de sa vie, et continuant à inspirer des millions de personnes dans le monde entier. Young traduit son admiration pour ces femmes fatales à travers des portraits saisissants réalisés dans son style distinctif combinant la sérigraphie sur lin avec sa signature reconnaissable de poussière de diamant. Chacune de ces œuvres originales réalisées à la main a été exécutée à une échelle démesurée, rendant les femmes plus grandes que nature.