Le guide indispensable de New York

$module/image

Par Carrie Buckle

Originaire du Royaume-Uni, Carrie est une rédactrice installée à New York qui écrit des articles pour des magazines de voyages, de luxe et people comme Harper's Bazaar, Vogue, Elle, Cosmopolitan et Tatler.

Trouvez vos marques

En arrivant à l’hôtel Mandarin Oriental, New York, explorez le quartier en vous promenant dans Central Park, juste à l’entrée de l’établissement. Quel que soit l’objet de votre visite, qu’il s’agisse de regarder les gens passer à la fontaine Bethesda ou de patiner en hiver sur la patinoire Wollman, ce célèbre espace public a quelque chose de magique. Vous pouvez aussi vous promener dans les rues bordées d’arbres de l’Upper East Side et admirer les anciennes maisons en grès rouge datant parfois des années 1880. 

Nourrissez votre esprit

La silhouette de New York est reconnaissable entre toutes, avec le Lincoln Center au premier plan. À seulement cinq minutes de marche de l’hôtel, des opéras, des ballets et des spectacles musicaux vous attendent chaque jour. Le Metropolitan Opera, avec ses moquettes rouge vif et ses chandeliers à prismes, offre une expérience inoubliable, tout comme le New York City Ballet ou encore le New York Philharmonic (prenez le temps d’admirer sa fontaine illuminée le soir). Revenez à l’époque des dinosaures au Musée américain d’histoire naturelle, institution créée en 1869 dans l’Upper West Side. En hiver et au printemps, un vivarium abritant plus de 500 papillons vivants reproduit des températures tropicales. Le Museum of Modern Art (MoMA), également non loin de l’hôtel, ravira les amateurs d’art. Prévoyez une petite promenade dans son jardin de sculptures. Poussez un peu plus loin jusqu’au Metropolitan Museum of Art de l’Upper East Side (le temple d’Isis de Dendour est incontournable) et au Guggenheim de Frank Lloyd Wright. La galerie la plus récente de la ville est le Whitney Museum of American Art dans le Meatpacking District. Faites suivre votre visite d’une balade sur la High Line.

Le Guggenheim

Le Guggenheim, conçu par Frank Lloyd Wright, est une véritable icône de Manhattan. Il organise des événements exceptionnels qui attirent plus d’un million de visiteurs chaque année. Il est préférable de descendre de l’atrium du haut vers le bas.

Le Whitney Museum of Modern Art

Vous aimeriez connaître le secret du Whitney ? N’importe qui peut faire une demande d’adhésion à vie... Il suffit de faire partie des artistes présents dans la collection permanente du musée !

MOMA

Le papier peint d’Andy Warhol dans l’escalier menant au deuxième étage du MOMA.

Musée américain d’histoire naturelle

La façade du Musée américain d’histoire naturelle.

Les boutiques locales

En séjournant à l’hôtel Mandarin Oriental, New York, certaines des meilleures boutiques de New York se trouvent à vos pieds, comme Stuart Weitzman, Links of London et Diptyque dans le Time Warner Center. Les magasins de luxe de la Cinquième Avenue, de Bergdorf Goodman à Cartier, ne sont, quant à eux, qu’à quelques pas. Comme les New-Yorkais, faites vos emplettes à Columbus Avenue sur Upper West Side et découvrez des boutiques comme Jonathan Adler pour des décorations d’intérieur chics que le créateur qualifie de « glamour américain moderne ». Les amateurs de design doivent eux se rendre sur Howard Street à SoHo pour y découvrir la nouvelle boutique de Tom Dixon, ainsi que les salles d’exposition de Michele Varian et les éclairages de Roll & Hill. Pendant que vous vous trouvez dans le quartier, profitez-en pour vous arrêter chez Kirna Zabête sur Broome Street, qui propose de nombreux articles de créateurs branchés.

Visitez

À New York, on pourrait passer la journée à simplement contempler le paysage exceptionnel. L’Empire State Building, le Chrysler Building et le World Trade Center font partie des exemples d’architecture les plus emblématiques. D’autres endroits moins connus sont toutefois tout aussi captivants, à l’image du Flatiron Building et de la High Line, un espace public surélevé sur un chemin de fer abandonné, magnifique au coucher du soleil.

https://photos.mandarinoriental.com/is/image/MandarinOriental/NEW-YORK-Kenneth-Abisror-BW?wid=375&hei=470&fmt=jpeg&crop=102,54,2350,2945&anchor=1277,1526

Exclusivement à New York...

Le chemin de fer souterrain secret de Grand Central Terminal, emprunté par le président Roosevelt dans les années 1930 et 1940 pour se rendre à New York en toute discrétion, recèle bien des secrets. Des visites privées sont possibles.

Kenneth Abisror, Concierge en chef, Mandarin Oriental, New York

Arrosez votre arrivée

Admirez la vue panoramique sur Central Park depuis le hall du 35e étage de l’hôtel Mandarin Oriental, New York, puis rendez-vous à The Office NYC du chef Grant Achatz et Nick Kokonas. Ce salon lounge inspiré de la prohibition propose des cocktails classiques, des alcools vintage et plus encore. Ou bien faites un tour à The Aviary NYC, avec Achatz et Kokonas également à la tête de la première filiale de l’excellent restaurant en dehors de Chicago. L’Ascent Lounge du Time Warner Center se trouve lui aussi non loin de là. Ce salon lounge sophistiqué propose des en-cas légers et une vue à couper le souffle sur le parc. Les fans de musique doivent se rendre au Jazz at Lincoln Center, qui met des noms prestigieux à l’affiche.

Prenez le temps de décompresser

Prenez le temps de décompresser

Spa et bien-être

Le dynamisme de New York est contagieux, mais il faut néanmoins se reposer. L’hôtel Mandarin Oriental, New York est doté d’un spa d’inspiration orientale comprenant six salles de soins ainsi que des expériences thermales, comme le hammam décoré de cristaux d’améthyste. À l’extérieur, Shakespeare Garden, dissimulé dans Central Park, est une petite oasis de sérénité. D’odorantes roses ainsi que d’autres fleurs de saison rappellent les œuvres du dramaturge.

Des repas raffinés

Pour des plats américains modernes d’exception avec une touche asiatique, le restaurant Daniel dans l’Upper East Side est une référence, servant une cuisine française divine, idéale pour les grandes occasions. 

Asiate

La cuisine américaine moderne d’Asiate est servie devant une vue panoramique sur Manhattan depuis le 35e étage de l’hôtel. L’établissement fait un clin d’œil à Central Park avec son chandelier rappelant les branches d’un arbre.

Asiate

Si vous ne trouvez pas de vin à votre goût à Asiate, c’est que vous n’aimez sans doute pas le vin. En effet, la sélection triée sur le volet compte plus de 1 300 bouteilles de qualité venues du monde entier. Le « mur de bouteilles » du restaurant les présente toutes et attire à lui seul des visiteurs de New York.

Asiate

Bien qu’Asiate fasse la part belle à la cuisine américaine moderne, il propose aussi plusieurs plats internationaux, comme sa version du foie gras, servi avec des fraises et autres accompagnements.

Asiate

Le lapin d’Asiate. Le chef cuisinier de l’hôtel, Cyril Renaud, est d’origine française et possédait auparavant le restaurant étoilé Fleur de Sel, également à New York.

Voyage dans le temps

Sheep Meadow est un espace vert bien connu à l’ouest de Central Park mais on connaît moins l’origine littérale de son nom. En effet, des moutons y paissaient jusqu’en 1934.

https://mandarinoriental.com/templates/main/img/MO_Magazine_Logo_BLK.svg

Pour finir

Savourez un cookie chaud et fondant aux pépites de chocolat chez Levain Bakery dans l’Upper West Side. Vous comprendrez vite pourquoi cette boulangerie est devenue culte.

Les meilleures boulangeries de New York

Magnolia Bakery

Immortalisée dans Sex and the city, la première boutique de Bleecker Street vend un succulent pudding à la banane.

Bouchon Bakery

Vous aimez les jolis macarons pastel ? Bouchon Bakery, au Rockefeller Center, s’est fait connaître grâce à la version personnelle des viennoiseries traditionnelles françaises du chef Thomas Keller.

Levain Bakery

Bien que la boulangerie ait eu pour objectif premier de servir des pains artisanaux cuits sur place, sa réputation est partie d’un cookie aux noix et aux pépites de chocolat de 170 g.